Rencontre avec Maïlys Grau et Marianne Rittaud : Circouleur

Marianne et Maïlys se sont rencontrés à Bordeaux. Maïlys, la fondatrice, lui a présenté son projet de recyclage de peinture et elles se sont associées il y a de cela 3 ans. Auparavant, Maïlys avait effectué des travaux de peinture chez elle. Et c’est en rapportant le reste de peinture à la déchetterie, qu’elle s’est aperçue que ces déchets étaient incinérés.

En faisant des recherches, elle a constaté qu’au Québec, il existait des sociétés qui recyclaient les restes de peinture depuis plus de 20 ans. Ainsi Circouleur est né : la première société en France à recycler les peintures. Le principe est de récupérer les fonds de pots de peintures acryliques, auprès des déchèteries et des industriels de la peinture. Elles sont ensuite triées par couleur pour créer ensuite un nuancier avec une gamme propre à la marque.

Elles sont distribuées dans les magasins de bricolage et de décoration, dans la région Bordelaise mais aussi dans de grandes enseignes. On peut également se les procurer sur leur site internet. Elles ont pour objectif d’étendre les points de vente dans d’autres lieux en France afin qu’elles soient accessibles au grand public. Elles souhaitent implanter d’autres plateformes pour collecter d’autres pots afin de les transformer dans la région Bordelaise, et enrichir leur gamme.

Les podcasts :

Marianne Rittaud nous parle de son parcours et de la création de Circouleur

Marianne Rittaud nous présente le fonctionnement de sa structure éco-responsable Circouleur

Marianne Rittaud évoque la distribution de Circouleur et ses perspectives d’avenir

Maïlys Grau, la fondatrice nous parle de la création de Circouleur, de son évolution et ses perspectives

contact@circouleur.fr

https://www.instagram.com/circouleur/

https://www.facebook.com/Circouleur

https://www.pinterest.fr/circouleur/

https://www.linkedin.com/company/circouleur/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *